Skip to content
Traduire l’émotion produit

Virages coupés, virages parallèles, carving… La technique du virage en ski alpin a bien évoluée au fil des décennies. Tout autant que le design du ski lui-même ! Et à juste titre, puisque c’est bien le design technique qui dirige la pratique.

Après avoir excellé dans le développement du ski alpin homme, la Business Unit Alpine Skiing de Salomon (groupe AMER Sport) a souhaité concentrer ses efforts sur la gente féminine. Une fois la structure du ski fabriquée, testée et validée, il restait à traduire l’émotion produit selon une logique récepteur (ou plutôt réceptrice).

Première étape : identifier la cible conso. À quel profil de skieuse s’adresse ce ski ambivalent, puissant et léger à la fois ? Seconde étape : interpreter d’un point de vue du design les caractéristiques techniques. Quelles matières, couleurs et rendus pour incarner le concept de la force au féminin ? Troisième étape : raconter une histoire pertinente en adéquation avec le marché. Quels éléments de wording pour refléter le positionnement de cette nouveauté ?

La gamme S-Force femme – qui verra le jour sur le site e-commerce de Salomon en octobre 2020 – est déjà plébiscitée, comme le raconte Sara Isoux-Gay, Product Manager Alpine Skis chez SALOMON.

marque
salomon
projet
Design produit et core story
Sara ISOUX-GAY
Product Manager Alpine Skis | SALOMON, AMER SPORTS

Q1 ?

« Salomon avait pour objectif de se positionner sur le marché du ski de piste femme qu’elle n’avait pas encore abordé. Après une première étape d’analyse, nous avons voulu toucher le cœur des femmes. Car il nous semblait essentiel de nous adresser de manière précise et émotionnelle à cette audience.

L’agence MUZ nous a accompagné dans la définition de l’identité de la gamme S-Force femme en travaillant sur une approche coup de cœur, centrée sur le design.

Bien que le produit ne soit pas encore en ligne sur www.salomon.com, l’accueil est très positif. La gamme créé la surprise chez les distributeurs de par son positionnement différenciant et assumé. Il s’agit donc d’un début prometteur ! Les next steps ? Maintenir l’attractivité de l’offre à travers un design moderne et tendance en y associant la chaussure alpine. »

Q2 ?

A2

Q3 ?

A3
commodo mattis Aenean Donec porta. libero non leo risus